Blog

Les meilleurs fers à friser de 2018

Qu’est-ce qu’un fer à boucler et comment fonctionne-t-il ?

Tel que son appellation le laisse paraître, le fer à friser permet de boucler ou friser les mèches de la chevelure. Dans sa configuration générique, il se compose d’un cône ou d’un cylindre chauffant décliné en divers types de revêtements, dont la céramique, le titanium ainsi que la tourmaline. Ces revêtements sont les principaux matériaux choisis, car ils assurent une protection optimale aux cheveux.

PRODUIT TEMPS DE CHAUFFAGE TEMPÉRATURE MAXIMALE ÉVALUATION VOIR LE PRODUIT
0,5 min 230 C PRIX D'EXAMEN
0,5 min 230 C PRIX D'EXAMEN
0,5 min 210 C PRIX D'EXAMEN
2 min 210 C PRIX D'EXAMEN
0,5 min 210 C PRIX D'EXAMEN
1 min 210 C PRIX D'EXAMEN
0,5 min 235 C PRIX D'EXAMEN
0,2 min 210 C PRIX D'EXAMEN
0,2 min 230 C PRIX D'EXAMEN
0,5 min 210 C PRIX D'EXAMEN

Pour proposer des outils encore plus performants, les enseignes spécialisées font preuve d’inventivité en présentant des modèles pourvus de plusieurs fonctionnalités, pour ne citer que les plaques commutables, les brosses chauffantes ou le dispositif de mise en forme automatique.

Grâce à l’offre variée en termes de fer à boucler, il devient possible de diversifier la taille des boucles suivant les goûts de chacune : boucles saillantes, ondulations à l’anglaise, petites bouclettes… En fait, plus le diamètre de la brosse ou du cylindre chauffant est large et plus les boucles seront volumineuses, et vice-versa.

Certains modèles sont équipés d’un variateur de température, permettant de sélectionner la température selon la nature des cheveux et les besoins de chacune. Celles aux cheveux lisses sur lesquels les boucles sont difficiles à réaliser opteront par exemple pour une température élevée.

Bref, cet appareil peut satisfaire toutes les envies en matière de boucles. Vous pourrez désormais vous faire une belle coiffure sans pour autant vider votre porte-monnaie pour des soins appropriés en institut de beauté. De plus, les résultats peuvent durer plusieurs jours, cela dépend des produits coiffants que vous appliquez ainsi que de la nature de votre tignasse.

Fer à boucler : les précautions à prendre avant son emploi

fer a friser

Bien que l’usage du fer à friser ne soit pas particulièrement compliqué, il convient tout de même de prendre quelques mesures de précautions afin d’offrir une protection maximale aux cheveux. Quand bien même les matières de conception de cet accessoire auraient connu une certaine évolution grâce aux nombreuses avancées technologiques, il se révèle toujours fondamental de bien protéger la chevelure et ce, peu importe le type de fer employé.

En premier lieu et si vous en avez les possibilités, optez de préférence pour un modèle professionnel, car cette version détient l’avantage de se prêter à un emploi régulier et de réduire les risques de dégradation de la chevelure.

Aussi, avant de vous servir de votre outil, veillez à ce que vos cheveux soient parfaitement secs, car dans le cas où ils sont encore humides, cela risque de les déshydrater, de les dessécher voire de les brûler. Vous pouvez procéder en les séchant tout simplement à l’air libre ou à l’aide d’un sèche-cheveux si vous êtes pressée.

En outre, il est conseillé d’enduire vos cheveux d’une mousse bouclante ainsi que d’une crème nourrissante pour bien assouplir les cheveux, avant l’usage du fer à boucler. Insistez surtout sur les racines pour que le soin imbibe profondément la fibre capillaire. Une fois la mousse appliquée, rajoutez une crème thermoprotectrice afin que la chaleur n’affaiblisse pas les cheveux.

Pour finir, vous devez savoir que la fréquence d’usage convenable d’un fer a friser est à raison d’une fois toutes les semaines, en particulier si vous avez des cheveux fragiles ou fins.

L’utilisation du fer à friser en pratique

Si vous souhaitez obtenir de grosses boucles, vous prendrez à chaque fois des mèches assez épaisses. En revanche pour de plus petites boucles, vous répartirez vos cheveux en fines mèches et veillez à bien coller l’appareil le plus près des racines de la mèche.

Ainsi, vous devez opérer mèche par mèche. En maintenant le fer la pointe dirigée vers le bas, prenez grand soin d’enrouler votre mèche en spirale sur le cylindre et de manière homogène tout autour de l’appareil. Avant de relâcher votre mèche, laissez-la pendant 5 secondes sur le fer. Vous devez par la suite patienter jusqu’à ce que vos cheveux refroidissent.

Il vous suffit de recommencer l’opération sur toute votre chevelure. Pour terminer, laquez votre coiffure sur toute la longueur pour qu’elle ait une meilleure tenue.

Dans le cas où vous voulez obtenir des boucles vaporeuses, pensez à passer vos doigts entre vos cheveux afin de casser légèrement les boucles et leur conférer plus de volume.

Quelques modèles de fers à friser disponibles sur le marché

Le fer à boucler se décline en plusieurs modèles qui se différencient suivant leurs marques, leurs fonctionnalités ou encore leurs dimensions. En termes de technologie, on distingue notamment la version ionique et celle à vapeur.

Pendant le coiffage, le fer à friser ionique répand des ions négatifs par un système d’infrarouge au laser. Ceci supprime l’électricité statique ainsi que les frisottis. Il détient par ailleurs l’avantage de rabattre les écailles des cheveux et de les revigorer. Ce genre de fer est idéal si vous avez des cheveux fournis. Grâce à son cylindre chauffant en céramique et à sa grande faculté à être soumis à une température élevée, il convient absolument à une chevelure épaisse. De plus, il offre une excellente glisse sans électricité statique.

Le fer à vapeur diffuse des émissions de vapeur lors de son usage depuis des petits trous. Avec la bonne humidité durant le travail, les cheveux sont assouplis et sont plus faciles à boucler. Ils sont par la même occasion protégés et correctement hydratés.

Les points à connaître avant de se procurer un fer à boucler

fer à boucler

Si vous possédez un fer à boucler, vous n’aurez plus à vous déplacer chez votre coiffeur, car vous pourrez vous-même réussir des boucles bien définies, et ce, en investissant dans un seul et même produit. Ainsi, le choix de ce dernier doit être fait avec minutie. Certains critères sont à prendre en considération afin d’opter pour le bon appareil.

  • Le type de revêtement

Variant d’un appareil à un autre, le revêtement est un critère fondamental. Le plus courant est certainement la céramique. Si l’usage d’un fer à friser est relativement dangereux pour les cheveux, il est préférable de miser sur des produits de bonne qualité.

La céramique est le type revêtement le plus indiqué dans la conception d’accessoires de coiffure, qu’il s’agisse de lisser ou de boucler. Elle garantit une montée de chaleur rapide et une répartition constante de la chaleur. La chevelure en est moins agressée. La céramique peut s’utiliser sur tous types de cheveux.

Le titanium est également très usité pour la fabrication du fer à boucler. Ce métal très léger s’avère robuste et durable. Grâce à ses qualités conductrices, il peut diffuser la chaleur de manière continue et uniforme. Cependant, son emploi est déconseillé sur les cheveux colorés.

La tourmaline commence aussi son essor dans ce domaine. Cette pierre semi-précieuse permet de combattre les frisottis et l’électricité statique. Ionisée par nature, elle émet des ions négatifs qui stoppent les ions positifs libérés par la fibre capillaire, lesquels sont la cause des chevelures électriques et défraîchies. La tourmaline permet d’obtenir de bons résultats, et est particulièrement idéale pour les cheveux teintés et abîmés.

  • Le diamètre

Le diamètre du tube métallique doit aussi être choisi avec attention, car ce critère permet de déterminer le style des boucles. En règle globale, il est compris entre 20 et 38 millimètres. Sachez que plus le diamètre est important, et plus les boucles sont larges.

Sur un fer à boucler conique, le diamètre du cylindre se resserre depuis sa base jusqu’à son extrémité. Ce modèle est recommandé à celles qui désirent obtenir plusieurs tailles de boucles.

  • La durée de chauffe

Voici un critère non négligeable, en particulier si vous n’avez guère de temps à consacrer à votre coiffure. Si certains fers prennent beaucoup de temps à chauffer, d’autres sont plus rapides et présentent une meilleure qualité. Leur temps de chauffe est moindre, mais leur coût peut être assez élevé par rapport aux autres modèles.

  • La température

En termes de température, chaque appareil détient des niveaux de réglage multiples. Cela permet de s’en servir de diverses manières. Usuellement, la température va de 140 °C à 230 °C. Si vous désirez obtenir des bouclettes, une température variant entre 180 °C et 230 °C fera l’affaire. Par contre, si vous voulez des boucles souples, descendez entre 150 °C et 170 °C.

fer a bouclerSi vos cheveux sont fins, ne dépassez jamais 160 °C. Et dans le cas où vos cheveux sont abîmés, il vous est fortement recommandé de ne pas excéder 180 °C, quand bien même vos cheveux seraient fournis.

Par ailleurs, certains fers peuvent monter à une température élevée, ce qui est susceptible de brûler vos cheveux. Pour éviter les désagréments, il vaut mieux choisir un fer dont la température est modulable. Ce qui vous donnera la possibilité d’ajuster le niveau de la température suivant la nature de vos cheveux.

En définitive, peu importe l’endroit où vous vous procurez votre fer à friser, une chose est sûre : aucun appareil de ce genre n’est bénéfique pour les cheveux. Toujours est-il qu’il existe des modèles à même de réduire les dommages causés aux cheveux. Si vous choisissez minutieusement votre fer, en fonction de sa qualité et des options qu’il propose, et en se conformant à la lettre aux instructions prescrites, vous pourrez obtenir de très bons résultats sans porter grandement atteinte à la santé de vos cheveux.

vous pourriez aussi aimer